Vous pensez à changer de carrière ?

Que vous souhaitiez changer de voie, avoir des conseils pour créer votre propre entreprise ou trouver un nouvel emploi … Suivez le guide !

Imaginons ensemble…

Vous êtes à un carrefour appelé « début de la trentaine », et vous devez prendre des décisions cruciales dans votre vie…

L’enthousiasme pour le métier que vous aviez choisi quand vous aviez 2 ans a diminué, ou vous avez acquis suffisamment d’expérience pour vous arrêter et réfléchir.

Vous vous interrogez : « est-ce vraiment le métier qui me correspond ? »

Nous nous retrouvons souvent dans un emploi que nous avons choisi par raison. Arrivé à la trentaine, nous nous rendons compte que nous avons d’autres talents et d’autres passions. 

Nous avons également une certaine expérience, nous sommes donc dans une position idéale pour évaluer ce que nous voulons et ce que nous ne voulons pas dans notre carrière. C’est une période où nous commençons vraiment à nous connaître.

Une étude réalisée en 2018 a révélé que seuls 8% des français se déclarent heureux d’aller travailler chaque matin.  Le marché du travail est en pleine mutation. Le  rapport Dell pour l’institut du future annonce que 85% des emplois de 2030 n’existent pas encore et que les Millenials changeront jusqu’à 10 fois de job au cours de leur carrière. 

L’idée d’entreprendre une seconde carrière, et même à la trentaine, est donc plus pertinente que jamais.

Comment effectuer un changement de carrière au début de la trentaine ?

Comment dépasser nos peurs pour ceux qui craignent de repartir à zéro ?

Après une petite étude bibliographique, j’ai regroupé ci-dessous des témoignages d’experts en carrière et des clients coachés qui ont passé le pas. Ils vous expliquent pourquoi et comment effectuer un changement de carrière au début de la trentaine.

1- Changement de carrière : pourquoi devrais-je le faire ?

Comment changer de carrière à la trentaine ?

Diversifiez vos compétences 

Il est important de rester vigilant sur le plan professionnel.

Un rapport du CBRE estime que plus de 50 % des emplois actuels seront remplacés par d’autres à mesure que la technologie croissante et l’intelligence artificielle transformeront nos lieux de travail au cours des prochaines années. Être polyvalent va être une stratégie clé pour la survie de la carrière. 

Sortir du lot

Avec un nombre croissant de personnes qui fréquentent l’université, les diplômes ne sont plus un grand avantage. Mais l’expérience, l’apprentissage et le développement en sont un. Avoir une carrière diversifiée montre l’initiative et le courage de prendre des risques et d’entreprendre de nouvelles choses. Ce qui n’est pas le cas d’une trajectoire professionnelle linéaire, et les employeurs apprécient cela.

Découvrez ce qui vous motive

Les employeurs ne s’intéressent pas seulement à ce que nous faisons, mais aussi à la raison pour laquelle nous faisons ce que nous faisons. 

Un changement de carrière nous incite à examiner ce qui nous motive et nous anime. 

“A mes 20 ans, je souhaitais surtout trouver un emploi bien payé. Mais maintenant, à 36 ans, l’important est surtout de me sentir utile et de trouver un sens à ce que je fais. Huit heures par jour, c’est long pour faire quelque chose qui ne vous fait plus vibrer…” explique Julien, un client coaché qui vient de quitter un emploi stable et bien payé dans un grand groupe pour se mettre en freelance.

 

Donner une nouvelle perspective

Les candidats issus de différents milieux professionnels peuvent souvent apporter des perspectives et des idées nouvelles. Notamment lorsqu’ils se trouvent dans un domaine où l’entreprise souhaite se renouveler. Ils peuvent mener des projets d’innovation qui correspondent totalement aux besoins de l’entreprise.

 

Augmentez votre expérience

« Les emplois ne sont plus à vie et les gens se déplacent beaucoup plus qu’avant », explique Alice, qui a quitté son emploi d’avocate à 29 ans pour créer un cabinet de chasseurs de têtes. 

“Vous pouvez être stressés à l’idée de devoir expliquer les raisons de votre changement à vos clients ou vos employés. Mais si vous leur expliquez clairement votre raisonnement, ils n’y verront que des avantages car ils pourront bénéficier de l’étendue de vos connaissances et de votre expérience ainsi que les compétences élargies que vous apportez à ce poste ».

Il y a des carrières où un parcours professionnel et une expérience de vie plus diversifiés sont définitivement un atout. Par exemple, les fonctions d’encadrement, de conseil, d’enseignement et de défense des droits. Une carrière antérieure dans le monde des affaires renforcera votre crédibilité plutôt que de l’affaiblir.

 

Tirer le meilleur parti des années à venir

« A 30 ans, il vous reste généralement 35 ans de carrière et vous vous devez d’être heureux », explique Jane Sunley, dans son guide de la réussite professionnelle « It’s Never OK To Kiss The Interviewer ».

Nous avons tendance à passer une grande partie de nos premières années à écouter les conseils et les orientations des autres. Cela peut éroder nos propres ambitions. C’est le moment de réfléchir à ce que vous voulez vraiment, pour ne pas avoir de regrets comme « et si j’avais… » en regardant derrière vous.

2- Changement de carrière : comment faire ?

Changement de carrière : comment faire ?

Trouvez ce que vous voulez

« Les gens sont tellement attachés à l’endroit où ils se trouvent qu’ils en oublient où ils vont », dit Blandine, coach carrière en reconversion. « Je demande à mes clients de faire la liste de leurs valeurs professionnelles et souvent, celles qui sont les plus importantes pour eux (des choses comme la confiance et le respect) se perdent au fond”.

Il faut s’arrêter et se demander ce qui me rend vraiment heureux, ce qui est important et comment l’obtenir. Une fois que vous avez identifié ce problème et que vous l’avez séparé des opinions ou des aspirations des autres, ou des inquiétudes concernant la sécurité ou l’argent, vous avez fait votre premier pas. Vous devez d’abord penser à ce que vous AIMEZ faire. Découvrez ce qui vous rend assez enthousiaste et passionné pour y consacrer toute votre énergie. 

 

Créez une stratégie autour de vos compétences transférables

« La passion et l’enthousiasme sont les moteurs initiaux de votre décision, mais au-delà de cela, vous devez penser de manière pratique », explique encore Blandine. « Réfléchissez à ce que vous avez exactement à offrir et qui pourrait vous recruter dans ce nouveau secteur d’activité. 

« Vous devez également réfléchir au temps qu’il vous faudra pour changer de carrière et aux compromis financiers que vous devrez faire, si c’est nécessaire. Ensuite, il faudra garder le cap pour que cela se réalise ».

Les compétences transférables sont la clé de ce type de changement de carrière. De nombreux ensembles de compétences sont pertinents d’un domaine à l’autre. Par exemple, une expérience dans la vente peut être utile à un rôle de collecte de fonds pour une organisation caritative. De nombreuses personnes recrutent en fonction de leur attitude et forment en fonction de leurs compétences. Vous devez donc être capable de persuader un employeur que vous avez ce potentiel et que vos antécédents fonctionnent, même sans expérience directe. Faites bien vos recherches et présentez des références.

Pouvez-vous lier vos compétences actuelles avec celles que vous souhaiteriez développer ? Par exemple, si vous êtes un professionnel dans la finance mais que vous aimez les rapports humains et aider les gens à développer leur potentiel, vous pouvez vous recycler en consultant business pour des clients dans ce domaine d’expertise ! Vos clients apprécieront que vous compreniez leur environnement et que vous connaissiez les véritables problèmes et défis auxquels ils sont confrontés.

 

Élargissez votre répertoire grâce à une formation adaptée

Découvrez ce que vous devriez faire pour avoir toutes les chances d’être recruté pour ce nouveau poste. Cela peut impliquer une formation complémentaire, une expérience de travail non rémunérée, un remaniement de votre CV ou d’un poste “tremplin” pour faire évoluer votre carrière dans la bonne direction. Il peut s’agir de travailler en freelance à côté de son job ou de s’inscrire à un cours tout en continuant à travailler.

Il peut être difficile au début de faire les deux en même temps, mais cela permet de conserver la sécurité financière tout en travaillant dans un endroit familier. Et psychologiquement, cela rend le changement plus facile.

 

Faites des recherches et trouvez un mentor

Établissez des relations avec les personnes qui réussissent dans ce secteur et demandez leur avis. Ils vous parleront des formations et des expériences à acquérir pour vous démarquer.

Parlez au plus grand nombre de personnes possible. Travaillez votre réseau.

Demandez conseils à toutes les personnes qui ont fait un saut de carrière similaire pour échanger et être épaulé. 

Si vous pouvez trouver un mentor dans votre futur domaine d’activité, c’est encore mieux !  Trouvez quelqu’un que vous admirez, et approchez-le pour qu’il soit votre mentor. Vous serez étonnés, les gens sont souvent très désireux d’aider et de partager leurs conseils avec ceux qui cherchent à se donner un coup de pouce. Et c’est un excellent moyen de trouver son chemin vers quelque chose qui a déjà fonctionné pour quelqu’un d’autre.

 

Prenez votre temps

L’important est de planifier votre transition de carrière. Cela ne se fera pas du jour au lendemain.

Il est essentiel de ne pas se précipiter si vous voulez que votre carrière décolle. Oui, il s’agit de prendre un risque, mais vous devez éviter toute retombée en mettant en place une stratégie qui couvre exactement la manière dont vous allez gérer votre transition : de la gestion de vos finances à l’acquisition de l’expertise adéquate et au-delà. 

3- FAQ sur le changement de carrière et les préoccupations

FAQ sur le changement de carrière et les préoccupations

« J’ai peur de recommencer à zéro »

« Le courage est la clé », dit Isabelle, consultante en gestion de carrière à l’APEC. « J’ai conseillé des centaines de clients qui ont changé de carrière au fil des années – soit par choix, soit à cause d’un licenciement – et ils ne l’ont jamais regretté. Même si leur nouvel emploi n’a pas fonctionné, ils sont passés à autre chose ou ont essayé autre chose. Je dis toujours : « Quelle est la pire chose qui puisse arriver ? Personne ne va mourir ». Vous ne le saurez pas tant que vous n’aurez pas essayé, et il n’y a rien de pire que de vivre avec ce regret ».

« Explorez vraiment ce qui vous fait peur et demandez-vous s’il y a quelque chose que vous pouvez faire pour diminuer vos craintes », conseille Isabelle. “Allez de l’avant avec confiance, mais n’ignorez pas vos inquiétudes ou préoccupations car il y a toujours un moyen de trouver une solution.”

 

« Je m’inquiète du risque financier »

« Si vous souhaitez vous reconvertir complètement dans un nouveau domaine, vous risquez de voir vos revenus baisser, du moins au début », explique encore Isabelle. « Si vous avez besoin de protéger votre niveau de vie, il vaut mieux trouver un entre-deux au départ, quitte à commencer votre nouveau métier en “side project”.

Revoyez également votre budget et estimez vraiment ce dont vous avez besoin pour vivre. « Pour la plupart d’entre nous, c’est moins que ce que nous pensons. Une de mes clientes s’est rendu compte qu’elle pouvait se débrouiller en diminuant son budget restaurant et budget shopping, cela lui a donné le courage d’aller de l’avant.” ajoute Isabelle.

Si vous vous mettez à votre compte ou si vous créez votre propre entreprise, assurez-vous d’avoir suffisamment de trésorerie pour vous permettre de traverser la période initiale de création.

« Comment cela affectera-t-il ma famille et mes proches ? »

Il s’agit de prendre un risque calculé. Ne vous précipitez pas, et ce n’est probablement pas une bonne idée si vous êtes le seul à subvenir aux besoins d’une famille nombreuse.

Si vous êtes avec un partenaire, c’est rarement une bonne idée de changer de carrière tous les deux en même temps. Si l’un des deux a un emploi stable, l’autre personne pourra être libre d’essayer de nouvelles choses, puis, lorsqu’elle sera bien installée, l’autre pourra se lancer également.

Si vous avez pour projet de fonder une famille et que vous envisagez de devenir freelance, priorisez votre famille. Les allocations de congés maternité sont bien plus avantageux en tant que salarié et votre situation financière sera plus stable tant que vos enfants seront petits. Mais c’est aussi un bon moment pour vous reconvertir, commencer une formation…

 

« Est-ce que je le fais pour les bonnes raisons ? »

Parfois, nous voulons changer de carrière parce que nous avons eu une mauvaise expérience dans notre emploi précédent et nous pensons qu’une nouvelle orientation de carrière sera un bon moyen de mettre de la distance avec notre expérience précédente. Cependant, il peut s’agir d’une réaction excessive et nous pouvons parfaitement nous épanouir dans quelque chose de similaire mais dans une nouvelle organisation où nous serons mieux traités.

 

« Quelle est la plus grosse erreur que je puisse faire ? »

Le piège le plus courant est que vous ne fassiez pas assez de recherches sur le nouvel emploi visé et que vous ne soyez pas assez réaliste quant à vos chances d’être embauché dans ce nouveau métier. Vous devez vous assurer que c’est une option viable avant de vous lancer dans un changement de carrière.

Il s’agit de mettre en place les éléments essentiels. Pensez à l’ensemble et à l’impact spécifique que le changement aura sur votre carrière, vos finances et vos proches.

Un changement de carrière est pertinent à n’importe quel âge quand nous ne nous sentons plus à notre place au travail. Et cela même quand on vient juste de commencer notre carrière !

Il faut savoir se poser les bonnes questions et bien se connaitre pour trouver un emploi aligné avec nos valeurs.

Mais quand on est bien accompagné et guidé par le bon coach carrière, tout cela devient beaucoup plus facile, et sans stress.

Si vous souhaitez aller plus loin, n’hésitez pas à prendre un rendez-vous découverte gratuit pour que nous fassions ensemble le diagnostic de votre situation afin de vous orienter vers LE bon coach professionnel qui vous correspond !

CELA POURRAIT VOUS PLAIRE…

CHANGER DE CARRIÈRE : Guide pour surmonter votre peur de l’inconnu et poursuivre votre idéal professionnel

Que vous recherchiez un poste avec plus de responsabilités, que vous vouliez échapper à un environnement de travail toxique ou que vous rêviez de changer complètement de secteur d’activité, franchir le pas et commencer à rechercher de nouvelles perspectives professionnelles est un grand moment de stress pour tout le monde. Malheureusement, les craintes et les fausses idées que nous entretenons à ce sujet nous paralysent et nous empêchent de nous lancer. 

Découvrez les deux raisons les plus courantes qui nous freinent à changer de carrière et comment les surmonter. (Et c’est la dernière étude “PensionBee” qui le dit !)

0 0 vote
Article Rating
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x